200 g de filet de morue salée


quelques bouquets de persil plat et de thym frais


2 ou 3 cives (ciboule ou ciboulette)


1 oignon émincé


3 gousses d'ail


1 citron vert


piment au goût


sel, poivre


1 filet d'huile

 

 


A l'époque, pas si lointaine, où toutes les cases des Antilles françaises n'avaient pas de réfrigérateur, la morue était séchée. La chiquetaille de morue est sans doute la recette type des Petites Antilles françaises. Chiquetaille signifie "effilocher".

Aux îles, on utilise souvent une cuisinière au gaz ou un barbecue et les doudous aiment faire griller la morue quelques minutes à la flamme afin de la noircir légèrement et lui donner un petit arrière-goût boucané. A la maison, on peut oublier cette opération et obtenir quand même une bonne chiquetaille.

Elle peut se servir nature, sur des feuilles de laitue ou en "Féroce d'avocats" en introduisant la chair d'un avocat bien mûr en purée et un peu de farine de manioc.

Temps de préparation :15 min. + 15 min. de trempage
Temps de cuisson :Express - quelques minutes
Coût :$
Difficulté :11

Préparation de la morue
1/ Dessaler la morue dans de l'eau froide et la laisser gonfler 15 min.
2/ Fileter et enlever les arêtes si besoin est; effilocher la morue avec les doigts
3/ Emincer l'oignon, l'ail, les cives, les fines herbes et le piment
4/ Incorporer à la morue
5/ arroser avec le jus pressé d'un citron vert et d'un filet d'huile.